S.R.D SAINT-DIE : site officiel du club de foot de ST DIE - footeo

Le derby vosgien

10 novembre 2008 - 00:00

Un derby en guise de confirmation

Le Spinalien Alexandre BIGONI ( à droite ) a souvent pris le dessus sur le Déodatien Nicola AIGLIN

 

La première manche entre Saint-Dié et Epinal aura mis en lumière les carences Déodatiennes et un potentiel Spinalien de plus en plus affirmé.

Pour les plus nostalgiques cette rencontre entre Saint-Dié et Epinal restera dans les annales.

Mais sûrement pas de la façon dont - ils l'auraient imaginé.

Au moment de faire le compte des entrées payantes, les dirigeants Déodatiens n'en ont dénombré que 202, soit sans doute l'une des plus faibles assistances pour ce genre d'opposition.

Le récent déménagement du Stade du Breuil, où les clameurs des affiches d'antan hanteront la terre probablement pendant de longues décennies comme dans un cimetière indien, vers une autre enceinte plus impersonnelle n'en est sans doute pas en cause.

De nos jours, le football dans les divisions inférieures ne fait plus recette.

Et ce Saint-Dié - Epinal n'a pas échappé à la règle.

Il y a une trentaine d'année, 5 ou 6000 personnes s'entassaient dans les gradins pour suivre ce choc tant attendu.

Bien que les comparaisons entre les époques restent subjectives, la différence entre la Division 2 et le CFA2 de maintenant n'est sans doute pas aussi importante qu'on pourrait le penser.

Pour en revenir à la version 2008 de cette confrontation entre Déodatiens et Spinaliens, les absents auront sans doute eu tort, même si le suspense n'aura pas été haletant, les représentants du chef-lieu ont affiché un visage des plus séduisants.

Venu s'enquérir la semaine précédente des caractéristiques de Saint-Dié Vincent GAUDRON, l'entraîneur du S.A. Spinalien avait cerné la clé du problème, se doutant que les Hommes de Dominique LESSE allaient évoluer bas en essayant de jouer le contre, le technicien Spinalien a donc pris le pari d'aligner un milieu de terrain à quatre alliant vivacité et technique ASBABOU - BIGONI - Sébastien CHERE - GONCALVES, un choix payant car le quatuor a asphyxié un adversaire bien pâle "on savait qu'il allait nous attendre et que nous allions avoir le monopole du ballon, j'ai fait aussi cela car Arthur TEKENDO avait mal aux adducteurs", expliquait Vincent GAUDRON après coup.

Samuel GRAVELIN " novembre va être dur"

Une soirée finalement tout bénéfice car en s'imposant tout en y mettant la manière, avec pour la première fois de l'année une cage inviolée, les partenaires de Jamel MENAI ont posé des jalons intéressants pour la suite" c'est bien pour les joueurs qui travaillent beaucoup depuis deux ou trois semaines, je trouve que l'on a aussi l'effectif pour jouer sur deux tableaux" se félicitait Vincent GAUDRON.

L'idée de mettre au repos quelque titulaires histoire de les recadrer lui a titillé l'esprit mais il est ravisé.

Des choix cornéliens que Saint-Dié voudrait finalement bien avoir, battus pour la sixième fois de la saison sur leur pelouse, les protégés de Marc GOUGY ne pouvaient pas échapper à une telle issue au regard de la production fournie.

Malheureux face à Vauban et Jarville, ils ont cette fois pas mis les ingrédients nécessaires dans la balance.

Sans doute moins à l'aise sur le plan technique, Saint-Dié a failli aussi dans l'engagement, notamment au milieu de terrain, avec un peu plus d'agressivité et d'implication les petits techniciens Spinaliens n'auraient sans doute pas passé une soirée aussi confortable.

Le choix de vouloir jouer bas en attendant Epinal trouvait sa légitimité, sauf que la rapide ouverture de la marque a déséquilibré un édifice instable" défendre n'était pas un souci car on a l'habitude de le faire, mais dès qu'ils ont marqué, cela a été beaucoup plus difficile" notait Samuel GRAVELIN, la suite a été du même acabit et la défaite était inéluctable: " Cela commence à être tendu et on sait que le mois de novembre va être dur;"                                                                                         A. P.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Joueur
  • 4 Supporters

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU